Offres d’emploi

Voir venir la tempête

Julie Comtois

Julie cumule une vingtaine d’années d’expérience en ressources humaines.

L’altruisme est l’une de ses premières qualités : toujours là pour aider les autres, elle s’investit afin de contribuer au bien-être de chacun.

Son écoute, combinée à une profonde volonté de trouver des solutions sur mesure et créatives, l’amène à identifier les réels besoins du client et à y répondre de la façon la mieux adaptée

Facilitatrice CoachingOurselves et formatrice Belbin

Connaissez-vous les signes précurseurs de l’arrivée d’une tornade? Le vent se lève… vous pouvez entendre un grondement, un sifflement. Le ciel s’assombrit. Vous avez soudain droit à un orage violent, du tonnerre, des éclairs…

Mon objectif n’est pas ici de vous inculquer des notions de météos, mais de faire un parallèle avec votre entreprise… Les signes précurseurs d’un conflit sont-ils si différents?

Des discussions à voix basse, des regards accusateurs, des moqueries, un non-verbal qui n’annonce rien de bon… Le climat de travail n’est plus ce qu’il était, les sourires s’effacent, l’atmosphère est tendue… Et soudain, vous avez droit à une dispute monumentale qui éclate! Et pourtant, les signes précurseurs, vous les aviez vus, n’est-ce pas?

Oui! Mais il est bien plus facile de fermer les yeux et d’espérer que cela passe!

Jouer à l’autruche n’apporte rien de bon dans une situation de conflit. Voici d’ailleurs ce que vous y perdez en tant que gestionnaire :

  • La détérioration de votre climat de travail
  • Une partie de votre crédibilité au passage
  • La confiance de votre équipe à long terme

On ne se le cachera pas, des conflits au travail, il y en a dans tous les milieux. Personne n’est à l’abri de ces situations. Par contre, votre présence au bon moment peut certainement fait la différence pour prévenir l’envenimement de la situation et éviter que cela ne prenne des proportions démesurées. En tant que gestionnaire, vous demeurez le gardien d’un climat de travail sain et cela peut impliquer pour vous de devoir intervenir pour prévenir les conflits.

En faisant preuve d’écoute et en demeurant attentif aux changements de comportement soudains, vous pourriez être en mesure d’intervenir rapidement. Selon Delphine Barais (2014), les signaux d’alerte prennent plusieurs formes :

  • Situations de malaise
  • Absence de communication
  • Manifestation de stress
  • Comportements impulsifs
  • Comportements destructifs
  • Pessimiste
  • Manque d’assiduité, retards répétés

La présence de nouveaux comportements inquiétants devrait être questionnée. Vous devez aller aux sources! Récoltez les informations vous permettant de mettre le doigt sur le bobo :

  • Posez des questions ouvertes qui permettent à la personne de s’exprimer pleinement
  • Adoptez une approche qui invite aux confidences (disponibilité, non-verbal, manifestation de votre intérêt pour la discussion)
  • N’hésitez pas à demander à la personne de préciser ses propos, à détailler davantage la situation
  • Reformulez au besoin pour valider votre compréhension
  • Acceptez les silences
  • Demeurez neutre (gardez en tête que vous portez le rôle de médiateur dans la situation)

Vous êtes maintenant prêts à dénouer les situations potentiellement conflictuelles … mais demeurez ALERTE, une tempête pourrait vite se déclencher!

Lectures suggérées :
Delphine BARRAIS (2014) 101 clés pour gérer les conflits, Éditions Sociales Françaises
Jean-François THIRIET (2014) Se préparer à résoudre un conflit… au travail, Geresco Édition

 

Partager

Catégorie(s)

Vous pourriez aimer

C’est évident pour vous, pas pour lui!

Il y a des histoires qu’on ne cesse de raconter, mais qui nous font sourire à chaque fois. En voici une. Il y a quelques années, je donnais une formation en entreprise à un groupe de gestionnaires pour les aider dans leur rôle. À la fin, je leur ai donné un exercice à faire d’ici […]

Boostez votre expérience-employé

C’est le début des vacances : quel bon moment pour récompenser et reconnaître les bons coups! Dans les dernières années, de plus en plus d’entreprises ont instauré des systèmes de reconnaissance des employés. Le résultat de ces efforts se résume par un simple fait : des employés se sentant estimés sont plus motivés, plus performants et plus […]