Offres d’emploi

Comme un vent de fraîcheur!

Marie-Claude Guilbert

Entrepreneure, propriétaire de Groupe Conseils MCG

Près de 30 ans d'expérience en entreprise dans des postes de direction, dont celui de direction générale

10 ans de coaching et de consultation en entreprise

Mission personnelle : Challenger avec authenticité et courage les gestionnaires; générer un univers de solutions et provoquer l'action afin de contribuer à leur succès

Coache certifiée Scaling Up - Gazelles

Gazelles ScaleUp Summit 2016

Juste à temps avec l’arrivée du beau temps et de l’été, je suis allée puiser les toutes dernières tendances en matière de gestion organisationnelle. En effet, j’ai participé à un congrès international à Atlanta, dont le thème était « Team of teams » à la fin du mois de mai dernier. Ce colloque ScaleUp Summit 2016, présenté par Gazelles, avait pour but d’apporter de nouvelles idées aux entreprises en croissance. Ceux qui me connaissent devinent l’intérêt particulier que j’avais pour ce sujet.

Voici donc, humblement, quelques pratiques de gestion inspirantes… et peut-être même rafraichissantes :

  • «Exit» les organigrammes standards!

Les équipes et les individus qui les composent veulent des responsabilités. Ils désirent s’impliquer. Trop souvent pourtant, la prise de décision hiérarchique est trop lente pour nos marchés et souvent démotivante pour les employés. C’est pourquoi chaque unité d’entreprise devrait tenter des modes d’autonomie à la décision. Il faut miser sur le support avant tout. À vérité, le rôle du gestionnaire est maintenant d’observer et d’appuyer ses équipes puis d’éliminer les obstacles qui se présentent.

Plusieurs conférenciers y ont fait allusion, particulièrement un dirigeant d’une entreprise en TI (Jim Whitehurst de Red Hat) et un général de l’armée américaine (Stanley McChrystal). Ce dernier a d’ailleurs comparé le rôle du gestionnaire à un jardinier. Le jardinier ne tire pas sur la plante pour qu’elle pousse plus vite. Il favorise l’environnement. Il crée un écosystème autour, le plus parfait possible, pour la récolte souhaitée.

  • Déchiffrer la gestion des finances

Simplifier nos analyses financières et bâtir des outils simples, qui parlent à tous. Voilà la clé du succès. Du moins, c’est ce que prône Greg Crabtree, auteur du livre Simple numbers, avec qui j’ai eu l’immense privilège de suivre un atelier. Surtout, une fois la rentabilité atteinte, il suggère de gérer davantage en fonction des liquidités et non des profits. Pour la simple et bonne raison que c’est avec l’argent généré qu’il est possible de réinvestir et de poursuivre la croissance de notre entreprise. Pour en savoir plus, cliquez ici.

  • L’importance de la vision d’entreprise

Tous les membres du panel en ont parlé. Sans exception. Ils s’accordent sur l’importance de donner un sens à ce que l’on fait, d’offrir une direction commune à nos équipes de travail. Chaque conférencier, que ce soit en vente, réseautage, finance, culture du changement et autres, ont signifié le caractère incontournable de communiquer et de faire vivre la vision de même que les valeurs de l’organisation.

  • Les compétences à développer dans nos équipes :

Capacité d’adaptation, créativité et communication. Surpris?

Déployez tout le potentiel de votre organisation grâce à des stratégies éprouvées!

Laissez-vous guider par nos conseillers reconnus qui savent cibler rapidement les enjeux et vous proposer des solutions adaptées à votre réalité.

Je suis prêt

Partager

Catégorie(s)

Vous pourriez aimer

La reconnaissance au travail

Quelle place y faisons-nous ? J’ai lu récemment un article dans la revue Gestion du HEC Montréal[1] qui présentait la reconnaissance au travail comme étant un facteur de santé psychologique. L’article présentait des données assez frappantes : les gens qui reçoivent de la reconnaissance au travail de la part de leur supérieur vivent moins de détresse psychologique […]

L’aube de la retraite dans nos entreprises

3 façons de valoriser nos gens d’expérience Beaucoup d’efforts ont été mis sur le recrutement dans votre entreprise? Selon des données récentes de Statistiques Canada[1], la pénurie de main-d’œuvre actuelle est le résultat d’un changement démographique causé par le vieillissement de la population. En bref, il n’y a tout simplement pas suffisamment de travailleurs disponibles […]